lundi, 07 avril 2014

J'ai...et j'ai......

sgtn_887_full.jpg

 
C’est immensément difficile d’être soi même, on ne sait même pas parfois QUI on est vraiment ni QUI on veut être… 
J’ai  eu besoin de silence pour comprendre celle que je voulais  être,
j’ai  eu besoin de m’éloigner du brouhaha des uns et des autres qui me tirez dans une direction plutôt qu’une autre. 
J’ai  eu besoin de me retailler des moments de pleine tranquillité ou je restais seule avec moi-même pour méditer et entrer en contact avec mon "moi" profond. 
J’ai passé de nombreuses années à aller dans la directions des vents… des vents soufflés par d’autres, aujourd’hui je vais ou je parviens à être vraiment moi. Je refuse dorénavant de renoncer à mes opinions, à mes sensations, à mes intuitions ou à mes convictions pour épouser celles des autres. A entendre les autres ils ont toujours les solutions miracles… Ah oui, la panacée ce sont les autres qui la détiennent ! 

J'essaie de placer ma vie sous le signe de la sérénité. Je ne demande rien d’autre ni rien de particulier,  Me sentir le plus possible connectée chaque jour avec la partie la plus vraie et la plus authentique de moi-même. Pour cela je sens que je n’ai besoin que d’une seule chose ou mieux que d’une seule personne:MOI
                                        
C’est dans le silence, cadre idéal de mes méditations personnelles que je parviens finalement à dire après réflexion, face à une question que je me pose dans une situation donnée ou face à un doute: «Oui, ÇA  c’est ce que JE pense vraiment », «Oui, ÇA c’est ce que JE veux vraiment faire». Ces  convictions sont alors comme des certitudes intérieures et profondes que rien ni personne ne saurait ébranler ou démonter. Il ne s’agit pas des autres mais de moi. Il ne s’agit plus de suivre comme un mouton un chemin déjà tracé et encore moins d’adhérer forcément à une opinion dominante qui ne serait pas la mienne. Dans le silence je retrouve mon authenticité et mon unicité d’être humain inévitablement différente des autres. Et c’est sans doute de cela que j’avais peur il y a maintenant plus qu'un certain nombres d'années.  Je m'étais construite  au fil des années une image de moi qui n'était pas la réalité.. et un jour il a bien fallu  me connaître et m'assumer.  J’avais peur de « sortir du lot » pour de multiples raisons pensant à tort que cela m’apporterait souffrance et solitude. J’ai longtemps « couru » derrière l’approbation de mon entourage. Je n’avais pas compris que vouloir à tout prix satisfaire les autres c’est comme vouloir attraper le vent. Le vent est par définition insaisissable, instable et capricieux (‘‘le vent tourne toujours’’ dit on ). Je n’avais pas compris qu’il est extrêmement douloureux de renoncer à soi. J’ai aussi découvert qu'à présent même si celà reste ma nature d’être «gentille et brave» ,je m'en  moquerai oui éperdument  si pour cela je devais  renoncer à mes principes et à mes valeurs. Je peux survivre..... J'avance aujourd'hui  contre vents et marées , au dépit de ce que je vis au quotidien .
J' ai appris  aussi souvent à mes dépends que  le compromis est toujours trop cher payé de toute façon et tôt ou tard certains laissent un goût bien trop amer…    
Dans mon silence ,je retrouve l’intime et pleine conviction de ce que je pense et de ce que je veux faire. Dans le silence je parviens à « écouter » ma petite voix intérieure complètement « vierge » des influences extérieures: c’est la voix de mon moi authentique. Cette petite voix, je l’ai remarqué, ne crie pas. Elle est douce et presque INAUDIBLE: je dois rester tranquille, en silence, parfois longtemps pour l’entendre et bizarrement, c'est dans le silence que "j'entends" vraiment l'essentiel ..mon essentiel.....ma vérité...!

 

 

Publié dans MOi ,c'est .......

Les commentaires sont fermés.