lundi, 12 janvier 2015

La haine.....

 

haine..jpg

 

 

La haine est un sentiment négatif qui se vit au quotidien

La force de la haine, c’est qu’elle trouve sa propre justification dans ses propres raisons

La haine est à la fois raisonnée et impulsive :c’est une colère retournée contre les autres qui avec le temps se durcit et se renforce au gré des événements.

 

Dans l’impossibilité de construire un rapport harmonieux avec autrui, l 'être humain   blesse, humilie et fait sentir le poids de la souffrance. Car, dans cet échec de la communication, l’homme en proie au sentiment de haine, cherche un responsable. La justice, on le sait bien, n’est jamais assez dure, pour les criminels. Il faut bien que vengeance soit rendue.
Les images de prisonniers torturés et humiliés défilent sous nos yeux.. Il semble parfois que l’homme prenne un malin plaisir à faire souffrir autrui . Ce sentiment de satisfaction semble occulter le vide d’une existence qui ne sait plus donner et se complaît dans la souffrance d’autrui .

La haine, c’est l’envers de la reconnaissance d’autrui ; c’est en fin de compte un désir qui se trompe de destination. Mais c’est surtout un fort amour-propre que rien ne peut arrêter

 Il est vrai alors que la haine est l’expression de la bêtise et de notre manque d’humanité.

 

Il est difficile pour moi de savoir, si le simple fait de prendre conscience de ce sentiment de haine suffit à rendre compte de sa monstruosité ; ou s’il convient tout simplement  d’éprouver ce qu’autrui ressent : « cette répugnance innée » selon Rousseau, à voir souffrir son semblable.


Le spectacle terrifiant des guerres, des prises d'otages,de la méchanceté humaine  devient insupportable .

Il reste à savoir si on peut attendre de l’homme  à l'heure d'aujourd'hui un travail de la Raison ,un semblant de  bienveillance retrouvé...

Mais voyez- vous...j'en doute malheuresement fortement..!!

Les commentaires sont fermés.