jeudi, 06 octobre 2016

Pourquoi les gens sont ils ainsi ?

Colours-of-Love-(Large-Version)-2_1-1-1000x800.jpg

Je peux comprendre que des fois, on dit des choses désagréables mais de manière involontaire à cause des problèmes qu'on a, de l'humeur......

D'ailleurs, on connaît tous des moments où l'on n'est pas contents, on est alors capables d'être très désagréables, y compris avec ceux qu'on aime.

Certes ,certaines personnes font du mal peut-être sans le vouloir ou sans le savoir. Ils ne s'en rendent pas compte. Il y a de nombreux exemples, comme quelqu'un qui te fait une réflexion désagréable (sans imaginer que cela peut te blesser).


Cela ne les excuse pas forcément mais ça permet de ne pas trop leur en vouloir.

Je suis surement  encore trop naïve mais enfin pourquoi faut-il que les gens soient si blessants ?

Il est vrai que la vie serait beaucoup plus facile et agréable si tout le monde était gentil. Plus de conflit, plus de guerre, plus de profit au détriment des autres etc...

Malheureusement, il faut être réaliste : un tel monde n'existe pas.


D'autres personnes peuvent donner l'impression de faire du mal, mais ils agissent avec le sentiment de faire ce qu'ils doivent faire. Ce peut être le cas d'un juge qui prononce une lourde condamnation ou même d'un professeur qui renvoie un élève de sa classe. Ils obéissent à des règles, au risque de paraître "méchants".

Mais il existe aussi des gens qui sont délibérément méchants, qui prennent la décision de faire du mal à autrui, que ce soit verbalement (par les mots), physiquement ou par tout autre moyen et qui se conduisent très mal.

Certaines personnes sont dans cet état quasiment en permanence.n fasse du mal intentionnellement.

Il y a même un proverbe qui dit :

"Ne souhaite pas aux gens méchants d'aller en enfer, ils y sont déjà".

Des petites méchancetés jusqu’au comportement sadique, Specimen  qui explore les facettes de la cruauté humaine.

Ainsi, pourquoi les “autres” sont méchants ? Pourquoi ont-ils besoin de blesser ? Pourquoi prennent-ils plaisir à faire souffrir leur entourage ?

Ce qui est amusant, c’est que ce sont toujours les autres qui sont méchants, pas nous.

Serions-nous des anges au-dessus de tout soupçon ? 

Je pense que vous avez deviné ma réponse…

 

“Comment ?” vous vous dites avec horreur, “moi aussi, je suis méchant ?”

Je sais, je sais, c’est difficile à accepter mais tous et toutes, nous avons été, sommes (parfois) ou serons (peut-être) méchants dans nos interactions avec les autres. 

Je  suis certaine que vous aussi, il vous arrive d’avoir cette réaction de recul face à certains actes passés. C’est un point extrêmement positif car au moins nous sommes capables – après les faits – de reconnaitre cette méchanceté.

Alors, au final, c’est bien à nous de décider si nous voulons subir ou diriger notre existence face à la méchanceté qui, malheureusement, existe dans le monde.

Si nous prenons la direction de notre vie, si nous plaçons des limites, les méchants ne nous toucheront plus  Soit, ils deviendront beaucoup plus conciliants, comprenant qu’ils ont dépassé les bornes, soit vous ne serez plus du tout dans leur entourage, ayant tiré un trait sur eux, parce qu’ils n’avaient pas le courage d’affronter leurs propres démons.

Celui ou celle qui aura eu du courage, c’est bien nous !

La méchanceté restera à distance, et c’est le respect de nos relations qui nous entourera.

 

 

 

 
 

Les commentaires sont fermés.