dimanche, 09 octobre 2016

Rester soi même.....

quest-ce-quetre-en-alignement-avec-soi-meme-et-comment-le-rester-9.jpg

Nous avons tous déjà expérimenté ces moments où nous faisons des activités que nous aimons, où nous discutons avec des gens de sujets qui nous passionnent.
Tous ces moments où l’on est authentiques, où l’on est soi-même, sans se poser de questions.
Les moments où l’on se lâche en danse, en musique, où l’on lit un livre qui nous plait, où on regarde un reportage qui nous intéresse intensément, où on agrandit notre conscience.
Dans ces moments là nous n’avons plus de notion de temps, nous sommes juste bien, dans le moment présent. Nous sommes dans la joie, dans l’excitation, nous sommes « naturels », c’est à dire que nous sommes juste « nous », sans aucun « filtre ». Le mental n’intervient pas, ne calcule plus, les émotions négatives n’existent pas dans ces moments là, seule la légèreté du coeur est présente, accompagnée de l’enthousiasme.
Malheureusement, notre société, où bon nombre de valeurs sont inversées, essaye de nous faire croire que le bonheur est quelque chose qui pourrait s’acquérir de manière « extérieure » (avec un statut, de l’argent, un(e) conjoint(e), des conquêtes, une nouvelle Rolex, des marques, de la nourriture artificielle, etc…).  Même si certaines de ces choses peuvent faire partie de notre vie, elles ne peuvent en elles-mêmes nous procurer la paix intérieure
influencé par les modes, la société, l’éducation, les religions, les croyances, la famille, les amis. Nous sommes plus de 7 milliards d’individus, raison pour laquelle je dis bien qu’être  soi-même relève vraiment du « travail quotidien ». Car toute notre vie, des éléments extérieurs interviendront dans notre quotidien qui viendront perturber nos valeurs et le respect de soi même .
la société fait tout pour nous déconnecter de notre coeur, en nous bombardant de violence, de peurs, de séries et films glauques et sanglants, basés toujours sur le même principe : l’égo, la violence, le sexe sans conscience, le pouvoir, la domination. Tout ce qui touche à la légèreté du coeur, à la beauté et à l’innocence est volontairement ridiculisé. La spiritualité est montrée du doigt, tous ceux qui disent leur vérité haut et fort  sont montrés du doigt et considérés comme fous. 
Nous sommes les seuls à pouvoir faire le nécessaire pour nous remettre « en place », en « phase » avec notre conscience ,nos convictions . C'est pourquoi ,Chaque jour, nous devons nous reconnecter à notre joie, à ce qui nous procure de l’enthousiasme, à ce qui nous fait vibrer !!!
.

Les commentaires sont fermés.