dimanche, 16 octobre 2016

La Joie...Le Bonheur

 

062849-femme-assise-marches.jpg

La joie ..... Le bonheur.

 Inestimable sentiment qui nous raccroche tous à la vie,

Et y donne même un sens.

 

 Par contre , j'estime une chose et je pense que c'est une vérité incontestable:

Le bonheur ou la joie de vivre (qu’importe le nom qu’on lui donne) est éphémère.

Ceux qui nous disent qu’ils sont perpétuellement heureux sont des menteurs,

Car la vie ,un jour ou l'autre  n’épargnera ......personne.

Ce qui change d’une personne à une autre,

C'est la façon de reconnaître et d’appréhender ce qui la rend heureuse.

A bien y réfléchir, il y a peu de choses  qui me donnent ma joie de vivre

Et qui me rendent vraiment heureuse....

 

  • Les bons moments en famille
  • Les amis
  • La bonne bouffe
  • Le partage
  •  La découverte qui découle de la curiosité
  • Un bon livre ,la musique 
  • La nature et ses animaux
  • Et l'observation des petites choses de la vie.

La plupart des gens se focalise sur les choses négatives qui leur arrivent.

Être ou rester positif, voilà le vrai défi de la vie.

Comme tout le monde, ça m’arrive aussi de temps en temps

Mais je me considère plus lucide que positif.

Ma différence peut-être ..?

C'est sans doute ma capacité à relativiser les mauvaises choses ....

 Ou voir simplement les choses sous un autre angle!


 Je réalise  bien souvent qu’on exagère souvent ce qui nous afflige ou nous préoccupe.

Et cette prise de conscience libère généralement d’un poids qui nous rend tout de suite plus heureux.

J’aime observer la vie, son foisonnement, ses détails.

Lorsqu'on  y prête attention, les scènes ordinaires de l’existence peuvent devenir un véritable spectacle

Apprécier les petites choses que nous offre la vie est une des façons les plus efficaces que je connaisse pour être plus heureux au quotidien.

C’est en rapport avec la sensibilité de chacun ,

Le fait de retrouver un peu de simplicité

 Et je dirais même de naïveté tout en restant lucide 

Qu'on peut enrichir sa vie intérieure et  apprécier la poésie du quotidien…

En tout cas ....Je vous souhaite

pbyflqay.gif

 






dimanche, 09 octobre 2016

Rester soi même.....

quest-ce-quetre-en-alignement-avec-soi-meme-et-comment-le-rester-9.jpg

Nous avons tous déjà expérimenté ces moments où nous faisons des activités que nous aimons, où nous discutons avec des gens de sujets qui nous passionnent.
Tous ces moments où l’on est authentiques, où l’on est soi-même, sans se poser de questions.
Les moments où l’on se lâche en danse, en musique, où l’on lit un livre qui nous plait, où on regarde un reportage qui nous intéresse intensément, où on agrandit notre conscience.
Dans ces moments là nous n’avons plus de notion de temps, nous sommes juste bien, dans le moment présent. Nous sommes dans la joie, dans l’excitation, nous sommes « naturels », c’est à dire que nous sommes juste « nous », sans aucun « filtre ». Le mental n’intervient pas, ne calcule plus, les émotions négatives n’existent pas dans ces moments là, seule la légèreté du coeur est présente, accompagnée de l’enthousiasme.
Malheureusement, notre société, où bon nombre de valeurs sont inversées, essaye de nous faire croire que le bonheur est quelque chose qui pourrait s’acquérir de manière « extérieure » (avec un statut, de l’argent, un(e) conjoint(e), des conquêtes, une nouvelle Rolex, des marques, de la nourriture artificielle, etc…).  Même si certaines de ces choses peuvent faire partie de notre vie, elles ne peuvent en elles-mêmes nous procurer la paix intérieure
influencé par les modes, la société, l’éducation, les religions, les croyances, la famille, les amis. Nous sommes plus de 7 milliards d’individus, raison pour laquelle je dis bien qu’être  soi-même relève vraiment du « travail quotidien ». Car toute notre vie, des éléments extérieurs interviendront dans notre quotidien qui viendront perturber nos valeurs et le respect de soi même .
la société fait tout pour nous déconnecter de notre coeur, en nous bombardant de violence, de peurs, de séries et films glauques et sanglants, basés toujours sur le même principe : l’égo, la violence, le sexe sans conscience, le pouvoir, la domination. Tout ce qui touche à la légèreté du coeur, à la beauté et à l’innocence est volontairement ridiculisé. La spiritualité est montrée du doigt, tous ceux qui disent leur vérité haut et fort  sont montrés du doigt et considérés comme fous. 
Nous sommes les seuls à pouvoir faire le nécessaire pour nous remettre « en place », en « phase » avec notre conscience ,nos convictions . C'est pourquoi ,Chaque jour, nous devons nous reconnecter à notre joie, à ce qui nous procure de l’enthousiasme, à ce qui nous fait vibrer !!!
.

jeudi, 06 octobre 2016

Pourquoi les gens sont ils ainsi ?

Colours-of-Love-(Large-Version)-2_1-1-1000x800.jpg

Je peux comprendre que des fois, on dit des choses désagréables mais de manière involontaire à cause des problèmes qu'on a, de l'humeur......

D'ailleurs, on connaît tous des moments où l'on n'est pas contents, on est alors capables d'être très désagréables, y compris avec ceux qu'on aime.

Certes ,certaines personnes font du mal peut-être sans le vouloir ou sans le savoir. Ils ne s'en rendent pas compte. Il y a de nombreux exemples, comme quelqu'un qui te fait une réflexion désagréable (sans imaginer que cela peut te blesser).


Cela ne les excuse pas forcément mais ça permet de ne pas trop leur en vouloir.

Je suis surement  encore trop naïve mais enfin pourquoi faut-il que les gens soient si blessants ?

Il est vrai que la vie serait beaucoup plus facile et agréable si tout le monde était gentil. Plus de conflit, plus de guerre, plus de profit au détriment des autres etc...

Malheureusement, il faut être réaliste : un tel monde n'existe pas.


D'autres personnes peuvent donner l'impression de faire du mal, mais ils agissent avec le sentiment de faire ce qu'ils doivent faire. Ce peut être le cas d'un juge qui prononce une lourde condamnation ou même d'un professeur qui renvoie un élève de sa classe. Ils obéissent à des règles, au risque de paraître "méchants".

Mais il existe aussi des gens qui sont délibérément méchants, qui prennent la décision de faire du mal à autrui, que ce soit verbalement (par les mots), physiquement ou par tout autre moyen et qui se conduisent très mal.

Certaines personnes sont dans cet état quasiment en permanence.n fasse du mal intentionnellement.

Il y a même un proverbe qui dit :

"Ne souhaite pas aux gens méchants d'aller en enfer, ils y sont déjà".

Des petites méchancetés jusqu’au comportement sadique, Specimen  qui explore les facettes de la cruauté humaine.

Ainsi, pourquoi les “autres” sont méchants ? Pourquoi ont-ils besoin de blesser ? Pourquoi prennent-ils plaisir à faire souffrir leur entourage ?

Ce qui est amusant, c’est que ce sont toujours les autres qui sont méchants, pas nous.

Serions-nous des anges au-dessus de tout soupçon ? 

Je pense que vous avez deviné ma réponse…

 

“Comment ?” vous vous dites avec horreur, “moi aussi, je suis méchant ?”

Je sais, je sais, c’est difficile à accepter mais tous et toutes, nous avons été, sommes (parfois) ou serons (peut-être) méchants dans nos interactions avec les autres. 

Je  suis certaine que vous aussi, il vous arrive d’avoir cette réaction de recul face à certains actes passés. C’est un point extrêmement positif car au moins nous sommes capables – après les faits – de reconnaitre cette méchanceté.

Alors, au final, c’est bien à nous de décider si nous voulons subir ou diriger notre existence face à la méchanceté qui, malheureusement, existe dans le monde.

Si nous prenons la direction de notre vie, si nous plaçons des limites, les méchants ne nous toucheront plus  Soit, ils deviendront beaucoup plus conciliants, comprenant qu’ils ont dépassé les bornes, soit vous ne serez plus du tout dans leur entourage, ayant tiré un trait sur eux, parce qu’ils n’avaient pas le courage d’affronter leurs propres démons.

Celui ou celle qui aura eu du courage, c’est bien nous !

La méchanceté restera à distance, et c’est le respect de nos relations qui nous entourera.